UTOPIE-TOTEM

Création contemporaine pour cinq acteurs et une musicienne

En cette période trouble où la crise économique fait rage, quand les valeurs basées sur une croissance éternelle s'effondrent et que notre planète est malade, nous désirons partager une aventure de scène fouillant nos origines humaines à travers des cosmogonies universelles. Car les mythes charrient dans leur poésie une matière contemporaine et vivante, des archétypes de processus actifs à travers les temps dont nous avons besoin pour ensemencer le présent.


Ainsi, dans plusieurs cultures du monde, nous retrouvons cette colonne vertébrale fondatrice: à partir d'un chaos originel contenant tous les germes d'une nouvelle existence, la création découvre, trie, sépare, assemble, couve, alchimise et fait naître les nouvelles relations, trajets, connexions, entre les divers objets de sa matière : ainsi du chaos surgissent et s'organisent de nouveaux rêves et de nouveaux actes. Une possibilité de faire face à l'inconnu pour en ressortir avec une nouvelle donne, afin de jouer avec elle.

Tout artiste se confronte au départ de ses recherches avec une infinité de possibles... la métaphore du mythe rejoint l'acte artistique.

Et c'est dans la richesse de la rencontre entre le travail des corps, de la parole et des sons que peut naître aujourd'hui cette nouvelle forme théâtrale. Le pari est de laisser émerger du non convenu à partir des croisements des savoirs de chacun, pour que naisse une caisse de résonance entre le mythe, les difficultés du travail collectif et la naissance d’une nouvelle forme chorégraphique. Réinventant dans l'instant l'accord du geste et de la parole. La gestation et les aléas seront partie intégrante de l’écriture du spectacle.


Pour nourrir cette aventure commune à tout le groupe, nous nous appuyons sur la force d'une rencontre entre deux générations d'artistes: là aussi, la transmission venue de loin est passée à travers la danse entre la chorégraphe et les jeunes comédiens et musicienne. Au point qu'apparaisse de manière naturelle et évidente ce désir commun de création. Ce trans-générationnel permet lui aussi d'aller découvrir l'or caché sous le passé, en frottant les différences d'âges et d'expériences.

Mise en scène et chorégraphie : Sa construction idéale est celle qui façonne au plus près le rêve du dormeur. Il y a dans le rêve une musicalité particulière qui naît de ruptures brutales, de recoupements, de répétitions, d'emballements, d'apaisements, et tout cela, apparemment sans suite logique est soutenu par un désir précis, une force, une idée, le fondement même du rêve. Nous rêvons d'abord de matière, et c'est pour cela que le corps a une place prépondérante dans la poésie de notre travail.

Les comédiens-musicien sont à la fois personnages figuratifs et passeurs d'abstraction. La danse fleurit du dérapage entre réel et imaginaire, quotidien et merveilleux.

Interprètes : Boris Alessandri, Anaïs Berenguer, Lucas Challande, Sarah Dropsy, Lauriane Pirozzelli, Lucile Teche
Création musicale et interprétation : Luc Garella
Chorégraphe : Anne-Marie Chovelon
Scénographie : Christian Geschwinderman
Vidéo : Maguelone Ensuque

Articles les plus consultés